Les services de l’ONSSA n’ont pas chômé en 2019. Durant cette année, les services ont contrôlé plus de 14 millions tonnes de produits alimentaires dont 17.641 ont été détruites ou refoulées.

Un communiqué de l’ONSSA précise que 2.243 Procès-verbaux d’infractions ont été dressés et transmis au Parquet. Toujours selon la même source « Les motifs de destruction de ces produits impropres à la consommation sont dus à leur origine inconnue, le non-respect des conditions de conservation et de stockage, l’expiration de la péremption et le non-respect de l’étiquetage » et d’ajouter « Au niveau de l’importation, plus de 8,4 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées, dont 11.388 tonnes de produits non conformes ont été refoulées. En ce qui concerne le contrôle des plants importés, plus de 256 millions de plants ont été contrôlés dont les plants des fruits rouges, les plants fruitiers et les plants d’ornement »

Les services vétérinaires de L’ONSSA ont contrôlé quand à eux tous les animaux importés, dont 61.167 têtes de bovins, plus de 9 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour. De même, plus de 4 millions de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés. A l’exportation, plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 139.845 certificats sanitaires et phytosanitaires.

Les services de l’Office ont également effectué 3218 visites de contrôle de conformité sanitaire des établissements autorisés, et ce, afin de vérifier le respect des exigences sanitaires. Suite à ces contrôles, les services compétents de l’Office ont procédé à la suspension de 40 autorisations sanitaires, et au retrait d’autorisation sanitaire à 89 établissements souligne le communiqué.

En ce qui concerne l’utilisation des pesticides, l’ONSSA a détruit 136 tonnes de pommes de terre et 125 tonnes de menthe en raison du dépassement des taux des résidus de pesticides autorisés ou de l’utilisation de pesticides non autorisés pour l’usage sur ces produits végétaux. En outre, et dans le cadre du contrôle des médicaments vétérinaires, plus de 2000 visites de contrôle ont été effectuées dans le cadre des commissions provinciales mixtes au niveau des souks hebdomadaires. Ces visites se sont soldées par la saisie et la destruction de 773 unités de médicaments vétérinaires d’origine inconnue.