« Suite à la circulation de données concernant l’évacuation d’un cabinet d’avocat à Casablanca sans tenir compte des dispositions légales et procédurales en vigueur, le ministère de l’Intérieur a décidé d’ouvrir une enquête administrative à ce propos à travers l’Inspection générale de l’administration territoriale », indique le ministère dans un communiqué.