Cependant, la direction des Verts ne compte pas se laisser faire et prépare déjà sa contre-attaque en recourant au Tribunal arbitral du sport (TAS),  afin de diminuer la somme de 2,6 millions de dirhams jugés trop élevée.

Le RCA se retrouve à cause de ses litiges dans une position financière assez complexe, pour rappel, la formation casablancaise doit verser 3 millions au TP Mazembé dans l’affaire Ben Malongo, 700.000 pour le Ghanéen Ben Awal et 4 millions de dirhams à Beni Yass (Émirats arabes unis) dans le dossier d’Ismail Benlamaalem.

Sans oublier le cas de Mhamed Fakhir qui a menacé le club de recourir à son tour au TAS après avoir refusé la somme de 5,2 millions de dirhams proposée par la fédération pour tourner la page.