Le mis en cause a été arrêté à son arrivée à bord d’un véhicule 4×4 immatriculé en Espagne, précise la DGSN dans un communiqué, faisant savoir que le contrôle aux frontières a permis la saisie de cette quantité de drogue, de type Rivotril, soigneusement dissimulée dans le coffre de son véhicule.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan, sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les circonstances de cette affaire et d’en déterminer des éventuelles ramifications aux niveaux national et international, selon la même source.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables déployés pour lutter contre le flux de drogues et de psychotropes à travers les points frontaliers nationaux, conclut le communiqué.