Cette hausse a concerné le volume souscrit des maturités longues qui s’est raffermi, passant de 12,8 MMDH à 45,3 MMDH, prédominant les levées à hauteur de 49,2%, après 14,2% l’année précédente, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de novembre.

En revanche, le volume levé en maturités courtes et moyennes a reculé respectivement de 35,1% et 40,3% pour se situer à 8,7 MMDH et 38,1 MMDH, pour représenter respectivement 9,5% et 41,4% des levées après 14,9% et 70,9% un an auparavant, relève la Direction.

Compte tenu de la hausse, en glissement annuel, des remboursements du Trésor de 12,1% pour se situer à 74 MMDH à fin octobre 2019, les levées nettes du Trésor ont atteint 18,1 MMDH, en baisse de 24,5% par rapport à fin octobre 2018.

La note fait également ressortir qu’au terme des dix premiers mois de 2019, le volume des soumissions a atteint 309,2 MMDH, en hausse de 14,1% par rapport à fin octobre 2018, notant que cette évolution incorpore le raffermissement du volume soumissionné des maturités longues qui est passé de 39,7 MMDH à 107,6 MMDH, canalisant 34,8% du volume des soumissions, après 14,7% un an auparavant.

Quant au volume soumissionné des maturités moyennes et courtes, il a reculé respectivement de 12,2% et 14,6% pour se situer à 148,1 MMDH et 53,5 MMDH, représentant ainsi 47,9% et 17,3% du volume des soumissions, ajoute la DEPF