Selon la DGSN, le dénommé Abou Naim appelait vivement les citoyens à adopter des attitudes nuisant à la stabilité du pays comme il ridiculisait les mesures préventives des autorités pour endiguer la propagation de la pandémie à travers ses Réseaux sociaux.

Il est à rappeler que Abou Naim avait publié une vidéo sur ses réseaux sociaux où il déclarait qu’un pays qui « interdit les prières quotidiennes dans les mosquées est un pays apostat, pays de guerre et non de paix, selon les enseignements de la religion musulmane », et de poursuivre que de telles mesures peuvent provoquer une vraie colère divine.