Quatre pièces courtes de trois compagnies différentes seront présentées durant ces deux jours. Ainsi le jeudi 14 novembre la compagnie de danse contemporaine de Casablanca Col’jam présente la pièce de 35 minutes «Femmes» dans laquelle les danseuses Ester Lozano Torné, Yasmina Chouaib y Ahlam EL Morsli dansent la femme et ses rêves. Et la compagnie espagnole Alicia Soto-Hojarasca présente la pièce «Estudio 3: Miradas» de 20 minutes, un dialogue de langages artistiques entre le break dance et la danse contemporaine interprété par Alicia Soto et Julián Gómez Pabón.

Le deuxième jour, vendredi 15 novembre, la compagnie Col’jam présente une autre pièce de 40 minutes intitulée « Kayen », interprétée par Ester Lozano, Soufiane Naym, Chakib Yamlahi, Faouzi Mrani et Wajdi Gagui, qui reflète la recherche de soi à travers l’autre. La deuxième pièce, « Duet », est une œuvre de 30 minutes du danseur madrilène Kike García Gil dans laquelle l’artiste danse avec un châle de manille explorant différentes relations chorégraphiques basées sur des éléments de composition, d’esthétique et d’émotion.