Les réserves internationales nettes se sont établies au 29 novembre 2019 à 239,7 MMDH, en progression de 4,6%, d’une semaine à l’autre et de 7,3% en glissement annuel.

En ce qui concerne les interventions sur le marché monétaire, la BAM a injecté un montant de 65,7 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres. Tenant compte des montants de 2,3 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et de 3,9 MMDH servis sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 71,9 MMDH.

Selon une note de la même source, dans cette période, le taux interbancaire s’est situé à 2,26% en moyenne et le volume quotidien des échanges à 2,9 MMDH. Et d’ajouter que lors de l’appel d’offres du 04 décembre (date de valeur le 05 décembre), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 58,8 MMDH sous forme d’avances à 7 jours.

Sur le marché boursier, le MASI s’est déprécié, durant cette période en considération, de 0,9%, ramenant sa performance depuis le début de l’année à 3,2%. L’évolution hebdomadaire de l’indice de référence s’explique notamment par les baisses des indices sectoriels des « bâtiments et matériaux de constructions » de 3,4% et du «pétrole et gaz»de 2,9%

A l’inverse, les secteurs de la «chimie» et des «assurances» se sont accrus de 6,3% et 1,6% respectivement.

Quant au volume global des échanges, il a atteint 1,2 MMDH après 1 MMDH une semaine auparavant et a été réalisé à hauteur de 52,2% sur le marché central actions avec un volume quotidien moyen de 124,9 MDH.