Ce que la Chine fait pour aider à la réponse à la Covid-19 dans d’autres pays n’est pas un « calcul géopolitique », ne s’inscrit pas dans la poursuite de gains économiques et « n’est pas assorti de conditions politiques », a indiqué M. Wang lors d’une conférence de presse organisée en marge de la session annuelle de l’organe législatif national.

En fournissant de l’aide, le seul objectif de la Chine est de sauver autant de vies que possible, a-t-il déclaré, estimant que certaines forces politiques dénaturaient l’intention de la Chine qui avait tout fait « de manière ouverte et avait la conscience tranquille ». « Nous n’avons qu’une seule conviction, c’est que le succès d’un pays ne signifie pas la fin de la pandémie mondiale », a-t-il fait valoir, notant que ce n’est que lorsque le virus est vaincu dans tous les pays que « nous pourrons revendiquer une véritable victoire ».

La Chine est « prête » à une coopération internationale pour identifier la source du nouveau coronavirus, a affirmé M. Wang, notant qu’une telle coopération devra s’abstenir de toute « ingérence politique ».

Lundi, le président chinois Xi Jinping s’est dit favorable à une « évaluation complète » de la réponse mondiale au nouveau coronavirus une fois que l’épidémie aura été enrayée.