La création des services régionaux de l’Agence, prévue par le plan triennal 2020-2022 de la MAP, s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement par l’Agence du chantier de régionalisation avancée et qui a été concrétisé par la mise en place de 12 pôles régionaux et d’un site web pour chaque région du Royaume.

Ce projet, qui se veut la déclinaison du service audiovisuel M24 qui a pour objectif de reconquérir la «souveraineté» nationale en matière d’information, vise à capitaliser sur l’expertise de la MAP, acquise par les 12 Pôles, en matière de couverture du fait régional.
Ces services d’information, dont deux pilotes seront lancés à Casablanca-Settat et à l’Oriental, permettront de mieux fructifier le réseau des pôles régionaux de la MAP en traitant principalement de l’actualité de la région.
Il s’agit aussi de faire barrage à la propagation des fake news, de compléter l’expérience démarrée avec la création des 12 sites web régionaux, de mettre en valeur les atouts de chaque région et d’offrir aux Régions un champs nouveau pour asseoir leur identité et sa démocratie locale.

Nomination d’un Médiateur de l’Agence

En parallèle, le CA de la MAP a approuvé la nomination de M. Driss Ajbali en qualité de Médiateur de l’Agence.
La nomination d’un Médiateur en dehors de la MAP intervient dans le cadre de la mise en oeuvre de la loi portant réorganisation de l’Agence.
Il est chargé de recevoir les avis et les observations des clients et des usagers de la MAP se rapportant aux produits et aux contenus commercialisés, d’y répondre et d’en assurer le suivi.
Le médiateur de la MAP exerce ses missions en toute indépendance de l’administration de l’Agence et n’exerce aucune responsabilité rédactionnelle en son sein. Il prépare un rapport annuel de ses missions qui est présenté au Conseil d’administration.