A l’occasion de la tenue de l’assemblée générale des nations unis, Ericsson a présenté son premier rapport sur « les Technologie pour un bon impact à AfricaCom 2019 ». ce rapport a pour but de souligner l’impact sociétal positif permis par la société et ses partenaires. Ce rapport met également en lumière des cas dans lesquels la technologie et l’expertise d’Ericsson aident à résoudre les problèmes mondiaux, dans les grands thèmes du changement climatique et de la réduction des inégalités.

Selon ce rapport élaboré en collaboration avec collège impériale de Londres et recherche Ericson, une augmentation de 10% du ratio d’adoption du haut débit mobile entraîne une augmentation de 0,8% du produit intérieur brut en moyenne.

Le haut débit mobile permet l’accès à Internet et la fourniture de services numériques pour répondre à un large éventail de besoins de la société, notamment l’accès aux services d’éducation et de santé, l’inclusion financière, l’esprit d’entreprise et la réponse humanitaire, tout en contribuant à réduire les inégalités.

En outre, le rapport « Technologie pour un bon impact » prouve que les technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent avoir une incidence positive sur les 17 objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.

Parmi les points importants des études de cas de ce rapport, figurent le cas de la république centrafricaine. Dans ce pays et en collaboration avec l’opérateur télécom Maroc Telecom, Ericsson a lancé un programme de modernisation 3G utilisant une solution hybride solaire pour contribuer à réduire l’empreinte carbone. Les innovations ont abouti à une réduction de 75% de la consommation totale d’énergie du site, tout en maintenant une couverture complète, la qualité et les performances du service, en supprimant la dépendance au diesel et en rendant le solaire plus économique que le diesel pour la première fois.