Conformément à l’article 40 de la Constitution, en vertu duquel « tous supportent solidairement et proportionnellement à leurs moyens, les charges résultant des calamités et des catastrophes naturelles », le président, le secrétaire général et les quatre vices-présidents du Conseil feront un don d’un mois de salaire, tandis que les membres conseillers contribueront par les indemnités qui leur sont versées lors leur présence à une session de l’assemblée générale, a indiqué le conseil dans un communiqué.

A travers cette initiative, le Conseil de la concurrence adhère à la mobilisation nationale visant à lutter contre les répercussions de la pandémie de nouveau coronavirus, souligne le communiqué.

Le président du Conseil a, à cet égard, appelé les différents responsables et le personnel de l’institution, chacun selon ses moyens, à adhérer à cet effort de solidarité nationale, en vue d’incarner les valeurs de solidarité et d’entraide entre les différentes