Dans une allocution à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du conseil de gouvernement, M. El Otmani a fait savoir que le Royaume, en application des hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et en parfaite coordination avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), prend cette question « avec sérieux » relevant à cet égard la mise en place d’un Comité national de pilotage composé de divers intervenants qui se réunissent régulièrement et promptement chaque fois que cela est nécessaire, afin de prendre des mesures « efficaces, directes et rapides ».

De même, il a expliqué que, sur la base des développements enregistrés aux niveaux régional et international, et compte tenu du développement épidémiologique de la maladie dans notre pays, qui en est encore à son premier stade, « les mesures nécessaires seront prises en temps opportun ».

M. El Otmani a ainsi appelé l’ensemble des citoyens à faire preuve de compréhension au vu du resserrement des contrôles dans les aéroports, des ports et dans les différents points d’entrée terrestres, notant que l’organisation des contrôles au niveau des passages frontaliers dépend, comme il est en vigueur au niveau mondial, de la situation épidémiologique des pays de provenance des voyageurs.

Le chef du gouvernement a également salué l’apport important du comité de veille et de surveillance du ministère de la Santé et du comité scientifique constitué d’experts qui assurent le suivi de la situation.

« Le Comité de veille et de surveillance épidémiologique suit de près la situation et tous ceux qui ont été en contact avec des cas confirmés de contamination au coronavirus ont été identifiés et suivis par les autorités sanitaires », a-t-il indiqué.

En plus des précautions d’ordre général, a poursuivi M. El Otmani, chacun doit respecter les mesures de prévention énumérées dans les spots élaborés et diffusés par le ministère de la Santé.

Au regard de l’impact de l’épidémie du coronavirus sur l’économie mondiale et sur un certain nombre de pays partenaires du Maroc, le chef du gouvernement a souligné l’importance de la décision de former un comité de veille stratégique, qui comprend, outre le gouvernement et la Confédération générale des entreprises du Maroc, plusieurs autres partenaires économiques et financiers.

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration a déjà annoncé, a-t-il rappelé, le lancement de ce comité qui se penchera sur le suivi et l’étude des effets du coronavirus sur l’économie du pays et sur divers secteurs, rappelant que le gouvernement qui reçoit divers correspondances de la part d’acteurs économiques et professionnels qui s’interrogent sur l’évolution de la situation, prendra, au terme d’un examen approfondi, les mesures appropriées face à cette situation.