Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires.

Au 08 novembre, les réserves internationales nettes se sont établies à 230,8 MMDH, en baisse de 0,2% d’une semaine à l’autre et en progression de 3,3% en glissement annuel.

Bank Al-Maghrib a injecté, dans le cadre de ses interventions sur le marché monétaire, un montant de 68,3 milliards de dirhams sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres. Tenant compte des montants de 2,3 milliards accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la Très Petite et Moyenne Entreprise (TPME) et de 4,6 milliards servi sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 75,2 milliards de dirhams.

Durant cette période, le taux interbancaire s’est situé à 2,27% en moyenne et le volume quotidien des échanges à 3,1 milliards de dirhams par jour, ajoute l’institution.

Sur le marché boursier, le MASI s’est apprécié, durant cette période, de 0,5%, portant sa performance depuis le début de l’année à +1,9%. L’évolution hebdomadaire de l’indice de référence traduit essentiellement les hausses des indices des secteurs relatifs aux «bâtiments et matériaux de construction» de 1,4%, à l’agroalimentaire» de 1,6% et au «pétrole et gaz» de 2,3%.