Dans le cadre de son programme annuel accordant une carte blanche à un artiste contemporain, la Fondation Farid Belkahia accueille l’artiste pluridisciplinaire Hassan Hajjaj et l’invite à investir les salles de son musée de ses multiples œuvres, constituées de photographies, mais également d’objets dérivés, tapis, mobiliers et vêtements qui font partie intégrante de son univers artistique.

«Son trajet migratoire et son nomadisme culturel ont un réel impact sur sa création, d’inspiration multiculturelle. Ainsi, ses photographies empruntent librement aux studios africains d’antan leurs codes esthétiques, au Pop’art l’utilisation d’éléments visuels de la société de consommation, et à la photographie de mode contemporaine ses standards de luxe», souligne la Fondation dans un communiqué.

Depuis 2006, Hassan Hajjaj a ouvert à la médina de Marrakech une sorte de Factory du nom de Riad Yima, qui fait office d’atelier de création, de présentation et de performances musicales.

Il s’est fait connaître par ses portraits aux couleurs vives, devant des fonds à motifs colorés, encadrés dans des boîtes en relief élaborées a  partir d’objets de consommation marocains, le tout formant un ensemble artistique cohérent et réjouissant.

Hassan Hajjaj a su s’imposer à l’international par son style singulier et par sa démarche artistique originale qui consiste à décloisonner les modes d’expression, à mélanger les influences artistiques et à créer des ponts entre les cultures.