Illustrant la passion de Mawazine pour la musique arabe, la scène de Nahda accueillera, cette année, les grandes voix du patrimoine musical oriental, pour offrir les plus beaux répertoires du monde arabe.

Les festivaliers auront l’occasion de vivre des moments inédits avec les grandes voix du Liban, d’Egypte, de la Palestine, de la Jordanie et des Émirats Arabes Unis, avec en première partie de talentueux artistes marocains, dont le registre est proche des sonorités orientales.

Le come-back de la Diva !

 L’ouverture de la scène Nahda sera célébrée avec la diva libanaise Carole Samaha. Artiste aux talents multiples, Carole offrira ses plus belles chansons qui ont fait le succès de sa prestigieuse carrière de plus 20 ans. Le même soir, Mohamed Réda assurera la première partie de la soirée. Cet originaire de Marrakech représente la nouvelle génération de la chanson marocaine moderne.

Samedi 22 juin, La scène Nahda vibrera avec la voix inimitable du chanteur libanais Assi El Hallani, surnommé « Chevalier de la musique arabe. Yousra Saouf sera le talent marocain qui se produira en début de soirée.

Le dimanche 23 juin, le public aura rendez-vous avec la reine de la scène, Myriam Fares. La chanteuse libanaise a cumulé les succès en variant les styles, entre chansons arabes modernes, populaires et orientales. En première partie de la soirée, le duo égyptien Oka Wi Ortega se produira pour animer les foules.

Lundi 24 juin, le public sera sans doute ravi avec la présence du chanteur palestinien Mohammed Assaf, vainqueur d’Arab Idol 2013. La soirée démarrera avec Saad El Soghayar, l’un des meilleurs représentants de la chanson égyptienne populaire.

La Jordanie et le Liban à l’honneur

Mardi 25 juin, l’auteur-compositeur natif de Chefchaouen, Hamid Hadri, ouvrira la soirée, avant que la star libanaise Elissa se produit devant le public de Nahda. Elissa a reçu le prix de la meilleure chanteuse du Moyen-Orient aux World Music Awards.

Mercredi 26 juin, le Liban et la Jordanie seront à l’honneur avec les artistes Walid Toufic et Diana Karazon. Chanteur et acteur libanais, Walid Toufic a effectué la majeure partie de sa carrière en Egypte. Quant à la Jordanienne Diana Karazon, elle est devenue célèbre après avoir remportée la première saison de SuperStar 2003.

La soirée du jeudi 27 juin vibrera sous les sonorités libanaises du chanteur Ramy Ayach. Remportant les plus prestigieux prix panarabes, Ramy Ayach est un des artistes les plus adulés dans le monde arabe. La première partie de la soirée sera assurée par la talentueuse Hasna Zalagh, gagnante de l’émission Studio 2M en 2005.

La soirée du vendredi 28 juin marquera les esprits. Le public aura rendez-vous avec la star libanaise Najwa Karam, surnommée « soleil de la chanson arabe ». La soirée débutera avec l’artiste égyptien Abu, chanteur du fameux titre « 3 daqat » en duo avec l’actrice égyptienne Yousra.

Samedi 29 juin, le grand artiste émirati, habitué du festival, Hussain Al Jasmi clôturera Mawazine avec un show inédit. Cette grande soirée débutera avec la voix mélodieuse de Zinab Oussama.