L’entrée par voie terrestre dans le pays, placé en état d’alerte depuis samedi, ne sera permise qu’aux citoyens espagnols, aux résidents en Espagne, au personnel diplomatique accrédité et aux personnes justifiant de « causes de force majeure », a détaillé le ministre.