Les services du ministère effectuent des enquêtes quotidiennes au niveau du marché local, ainsi que des sondages auprès des producteurs et des importateurs des produits transformés les plus consommés (sucre, thé, lait, huile alimentaire, beurre etc) pour s’assurer de l’abondance de ces produits, indique la même source dans un communiqué, relevant qu’une forte demande a été constatée lors des derniers jours sur certains produits, ce qui a impacté leurs prix, particulièrement les produits d’hygiène comme les solutions hydro-alcooliques.

 

L’exportation de ces dernières a été interdite pour garantir leur disponibilité sur le marché national, ajoute le communiqué.

 

Le ministère fait également savoir que dans le cadre d’une approche préventive, ses services extérieurs ont été mobilisés pour assurer un suivi régulier de la situation des marchés et des circuits de distribution, ainsi que la santé des consommateurs, rappelant la mise en place d’un comité de veille stratégique qui se réunit tous les deux jours pour évaluer la situation et intervenir en cas de besoin afin de garantir la stabilité de l’approvisionnement du marché national et éviter tous dysfonctionnements éventuels.

 

Parallèlement, le ministère a appelé les commerçants, en tant que partenaires essentiels dans ce processus, à redoubler d’efforts pour garantir la stabilité de l’approvisionnement sur le marché national en veillant à respecter les lois en vigueur, particulièrement en ce qui concerne les prix et la qualité des produits.

 

Dans le cadre de l’écoute des citoyens, des guichets des consommateurs disponibles dans les différentes régions du Royaume ainsi que le portail “www.khidmat-almostahlik.ma” sont à la disposition pour recevoir et traiter toute plainte en lien avec l’approvisionnement des marchés et la qualité des produits mis en vente, conclut le communiqué.