Cette contribution « émane de l’engagement citoyen de l’Office et du devoir de solidarité nationale dans ces circonstances particulières », souligne une source autorisée à l’Office à la MAP.

Mis en place sur hautes instructions du Roi Mohammed VI, le Fonds spécial sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir dans l’urgence, ainsi qu’au soutien de l’économie nationale, à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.