Il s’agit de l’Autriche, du Danemark, de la Grèce, de la Suisse, de la Suède, de la Norvège et la Turquie, précise le ministère dans un communiqué.

Il s’agit aussi du Liban, de l’Égypte, de Bahreïn, des Émirats Arabes Unis, d’Oman, de la Jordanie et de la Tunisie.

Cette suspension concerne également le Sénégal, la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Tchad, le Canada et le Brésil, selon la même source.

Ces mesures ont été préalablement notifiées aux pays concernés par voie diplomatique.