«Après concertation avec les principaux actionnaires», le président de Bank of Africa a décidé de faire don d’1 milliards de dirhams au fonds spécial pour la gestion du COVID-19, soit l’équivalent du résultat consolidé et avant impôt, du premier trimestre du groupe bancaire.

Doté d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams, le Fonds spécial de la gestion de la pandémie sera financé par le budget général de l’Etat, ainsi que  par la contribution de plusieurs organismes et institutions.

Dans ce sens les recettes au titre de l’amende payable par Maroc Telecom, suite à la décision de l’ANRT, seront également versées au Fonds, soit 3,3 milliards de dirhams.