Comparativement à l’exercice 2018, la superficie affectée a enregistré une baisse de l’ordre de 6% et une progression de 7% en termes de valeur, précise la DDE qui vient de publier son rapport d’activité de 2019, notant que 58% de cette superficie a été mobilisée au profit du ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Rappelant que l’Etat (Domaine Privé) est actuellement propriétaire d’un parc de logements d’environ 34.200 unités, le rapport fait observer que 157 logements ont été cédés à leurs occupants au titre de l’exercice 2019 pour une valeur globale de l’ordre de 29 MDH, soit une hausse de l’ordre de 32 % par rapport à 2018 en termes de valeur et une régression de 5% en termes d’unités vendues.

« En vue de se délester de ce parc sans réel rendement, l’État a engagé depuis le début des années 60, une démarche visant la cession des logements occupés par des fonctionnaires, non recensés comme logements de fonction et situés en dehors des enceintes administratives », explique le rapport.

Par ailleurs, 548 unités faisant partie du parc géré par Dyar Al Madina ont été cédées avec une recette de 6 MDH, ajoute la DDE, notant que l’Etat (Domaine Privé) est propriétaire d’un parc de 37.308 logements et commerces dont la gestion est assurée par la société « Dyar Al Madina », filiale de la CDG.

Néanmoins, un essoufflement des ventes a été constaté dernièrement, lequel est dû essentiellement au rythme d’adhésion des exploitants au processus de la vente, fait remarquer le rapport.

La Direction des Domaines de l’Etat est chargée d’acquérir les biens immeubles nécessaires à la réalisation des équipements publics, administratifs et socio-éducatifs (bâtiments abritant les services administratifs, établissement scolaires, hôpitaux..).

En tant qu’agent foncier de l’Etat, la DDE accomplit un rôle primordial en matière d’accompagnement des politiques de développement économique et social, à travers la mobilisation du foncier nécessaire à la mise en œuvre des stratégies sectorielles, à la réalisation des équipements publics et des projets d’investissement créateurs de richesse et d’emplois.