Dans un communiqué, le ministère a indiqué que les épreuves écrites pour l’intégration des cadres interministériels exerçant au ministère de la Justice, prévues dimanche prochain, ont également été reportées à une date ultérieure.

Le ministère a affirmé que cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures visant à préserver la sécurité des candidats et celle des examinateurs et à éviter tout ce qui pourrait contribuer à la propagation du virus.