Lors de cette réunion à distance, le chef de gouvernement a passé en revue les mesures économiques déployées pour gérer les répercussions de cette crise sanitaire inédite, ainsi que les grandes lignes du plan de relance de l’économie nationale et de l’élaboration du projet de loi de finances rectificative.

Et d’ajouter que les principaux axes de cette stratégie de gestion de l’après confinement tournent autour de la santé, de l’éducation, de l’emploi et de la transformation numérique, entre autres.

Par ailleurs, Saad Dine El Otmani a mis en lumière le suivi minutieux de la conjoncture économique, aussi bien nationale qu’internationale, notamment au niveau des partenaires économiques, soulignant que le Maroc s’apprête à adopter une loi de finances rectificative au titre de 2020, outre l’élaboration d’un plan de relance de l’économie nationale.

Dans la foulée, le chef de l’exécutif a salué l’efficience de l’industrie pharmaceutique nationale ayant permis de répondre en grande partie aux besoins du pays en médicaments et en matériel médical.

Le chef de l’exécutif, Saad Dine El otmani a indiqué à cette occasion que l’initiative d’engager des consultations avec les forces nationales a pour objectif d’être à l’écoute et de débattre du plus grand nombre possible de points de vue et de propositions sur la manière de gérer l’assouplissement des mesures de confinement au cours de la prochaine étape.