« Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale », a-t-il affirmé depuis les jardins de la Maison Blanche.

Le président a expliqué que cette décision permettrait d’accéder à jusqu’à 50 milliards de fonds pour lutter contre le virus.

« J’appelle chaque État (du pays) à mettre immédiatement en place des centres d’urgence » et les hôpitaux à activer leurs plans de préparation d’urgence « pour répondre aux besoins des Américains », a ajouté le président, qui a également annoncé « une forte hausse » des capacités à tester le virus aux États-Unis.