La pandémie a fait 838 nouveaux décès portant à 6.528 victimes le nombre total de morts depuis l’apparition du virus, contre 5.690 décès enregistrés jusqu’au samedi, ressort-il des données du ministère. Sur le nombre total de cas confirmés, 4.907 personnes sont placées en soins intensifs, soit 332 de plus par rapport à la veille, et 14.709 ont été guéries, en hausse de 2.424. L’Espagne est placée depuis le 15 mars en état d’alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l’expansion du nouveau coronavirus.

Le gouvernement espagnol a approuvé vendredi dernier le décret-loi portant prolongation de l’état d’alerte de quinze jours supplémentaires jusqu’au 11 avril prochain, une mesure qui a été adoptée mercredi par le Congrès des députés espagnol (Chambre basse du Parlement).

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé la veille l’arrêt de toutes les activités non essentielles du 30 mars au 9 avril inclus, afin de renforcer la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Cette mesure sera approuvée ce dimanche lors d’un conseil des ministres extraordinaire.