Cette activité qui réunira d’éminents intervenants et spécialistes nationaux et internationaux de la thématique, rentre dans le cadre de la stratégie et des actions d’Al Akhawayn pour la diffusion de la culture scientifique auprès du grand public et pour promouvoir les sciences et la technologie auprès des jeunes.

« Notre but est de sensibiliser le grand public sur les astéroïdes, les dangers d’un éventuel impact d’un astéroïde avec notre planète, les mesures préventives que l’humanité a déjà mis en place pour prévenir un tel risque et les efforts à fournir pour minimiser tout danger d’un quelconque impact d’un astéroïde avec notre planète »,  affirme  Hassan DARHMAOUI, Professeur à la Faculté des Sciences et de l’Ingénierie d’Akhawayn.

En plus de webinaires sur des sujets riches, diversifiés et passionnants, ce rendez vous prévoit également des observations du ciel que le grand public pourra suivre en live sur la plateforme Teams de l’université Al Akhawayn et sur les réseaux sociaux du club d’astronomie d’AUI, de la fondation ATTARIK, et du NOC-IAU Maroc.

L’objectif étant de sensibiliser le public aux astéroïdes et en particulier à rappeler que les êtres humains sont tous citoyens de notre Univers [équipage du vaisseau spatial Terre] et qu’ils doivent s’unir et s’entraider pour protéger leurs planète.

Rappelons qu’Al Akhawayn a lancé, en 2011, son observatoire astronomique (Al Akhawayn Astronomical Observatory – AAO ) qui est le premier observatoire robotique amateur de la région de l’Atlas. L’observatoire est hébergé sur le campus annexe d’AUI à la  périphérie d’Ifrane. Cet emplacement, loin de la pollution lumineuse, offre un angle d’observation grand ouvert.

Notons que la Journée internationale des Astéroïdes est une journée mondiale d’éducation mise en place par l’Assemblée Générale des Nations Unies. « Asteroid Day » a été cofondée en 2014 par Brian May, astrophysicien et guitariste principal du groupe de rock Queen, Danica Remy, directrice d’exploitation de B612, Rusty Schweickart, l’astronaute d’Apollo 9 et le cinéaste allemand Grig Richters.