L’incendie s’est déclenché aux premières heures de la matinée dans un quartier ancien de la capitale indienne.

Outre le bilan de 43 morts, au moins 16 personnes ont été hospitalisées, selon Monika Bhardwaj, adjointe au commissaire de police en charge du quartier nord de New Delhi.

Les victimes sont des « ouvriers qui dormaient à l’intérieur de ce bâtiment comprenant quatre ou cinq étages », a indiqué à l’AFP Sunil Choudhary, chef adjoint des pompiers de New Delhi.

Au moins 50 personnes ont été sauvées par les services de secours, a-t-il précisé.

Les pompiers ont expliqué que les conditions d’accès au Bazar Sadar, un important marché de gros faiblement éclairé de la capitale, étaient très difficiles.
Le bâtiment ravagé par les flammes était plein de cartables d’écoliers et de matériel d’emballage, ont indiqué les services de lutte contre les incendies qui ont affirmé ne pas connaître les causes de ce feu.
Des chaînes de télévision ont diffusé des images de pompiers transportant les résidents hors des ruelles étroites jusqu’aux véhicules d’urgence garés à proximité.