Bruno Coulais, compositeur musical français d’exception, récompensé de trois Césars (Microcosmos, Les choristes et Himalaya, l’enfance d’un chef), deux Victoires de la Musique ainsi qu’un Annie Award présidera cette année le Jury de la Compétition Internationale du meilleur court-métrage d’animation (Courts Compét’).

De Brendan et le secret de Kells à Coraline, de Le chant de la mer à Mune, de Croc Blanc à L’enfant qui voulait être un ours, le nom de Bruno Coulais est associé à des œuvres qui ont marqué l’histoire du cinéma d’animation.

Doté d’une grande sensibilité artistique, ouvert aux musiques du monde, Bruno Coulais se distingue également par l’originalité de ses créations. Pour lui, la musique est essentielle dans le cinéma car elle a le pouvoir de changer le sens d’un film.

Aux côtés de Bruno Coulais, la réalisatrice iranienne Sepideh Farsi (Téhéran sans autorisation, Red Rose, et 7 voiles…), Mohamed Zouhir, dramaturge et comédien marocain (Un amour à Casablanca, La porte close, La moitié du ciel…), seront également membres du Jury Courts Compét, compétition dotée d’un Grand Prix de 3000 Euros.

Fidèle à sa vocation de mettre en lumière, de promouvoir et de récompenser les meilleurs projets, le FICAM® organise également deux autres compétitions. Tout d’abord, Le Grand Prix Aicha de l’Animation, véritable soutien à l’émergence des jeunes talents marocains, dont le Prix s’élève à 50 000 Dirhams.  Puis, La Compétition Internationale du meilleur long-métrage d’animation (Longs Compét’), dont le Grand Prix est décerné par un Jury Junior, récompensant les meilleurs longs-métrages d’animation internationaux.