Quand on traverse les grandes artères du Grand Casablanca on se sent rassurés et on se dit que les gens respectent réellement le confinement. Alors qu’il suffit d’aller vers les quartiers populaires pour se rendre compte que non. Les marchés, les rues et les ruelles restent bondés, les jeunes toujours adossés au mur, les moins jeunes font leur course comme d’habitude en tant normal, les femmes épaules contre épaules font leur marché sans se soucier de la distance de protection en cette terrible pandémie… Seul point positifs les masques la plupart des personnes en portent et encore si elles ne le descendent pas pour parler!