Dans une conjoncture marquée par un exécutif fraîchement remanié, par une constitution exigeant des partis politiques de gérer le gouvernement, conformément à l’article 49, qui lie la désignation  du chef de gouvernement à son appartenance politique; il doit inévitablement faire partie du parti ayant eu le plus grand nombre de voix, et alors que les prochaines élections législatives approchent à grands pas, de quels profils ont besoin les partis politiques ? Q’est ce qui a changé pour que les partis politiques soient en quête non de militants mais de technocrates et où en sont les compétences politiques au sein des partis ?

Dans ce dossier, l’Actu 24 est allé à la rencontre de représentants de certains partis de la coalition et de l’opposition qui croisent leurs avis à ce sujet et d’un politologue qui explique cette problématique.