Le coronavirus a fait 514 nouveaux décès portant à 2.696 victimes le nombre total de morts depuis l’apparition du virus, contre 2.182 décès enregistrés jusqu’au lundi, ressort-il des données du ministère. Sur le nombre total de cas confirmés, 2.636 personnes sont placées en soins intensifs, soit 281 de plus par rapport à la veille, et 3.794 ont été guéries, en hausse de 439. Madrid est toujours la communauté autonome la plus touchée du pays, avec 12.352 cas de contamination confirmés, en hausse de 1.777 par rapport à la veille, et 1.535 décès (+272), soit 57% de l’ensemble des décès. Un total de 2.292 personnes ont été guéries dans la région, soit 228 de plus en un jour, et 1.050 sont placées en soins intensifs (+108). La patinoire aménagée dans la capitale espagnole a déjà commencé à accueillir les cadavres de victimes du coronavirus.

Les autorités de la région de Madrid ont affirmé que cette « mesure exceptionnelle » vise à soulager la douleur des proches des victimes et à réduire la pression sur les hôpitaux de Madrid.

Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a appelé, dimanche, tous les partis politiques représentés au Congrès des députés (Chambre basse du Parlement) à soutenir la prolongation de l’état d’alerte dans le pays jusqu’au 11 avril prochain, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

La demande de prolongation de l’état d’alerte de quinze jours supplémentaires sera adoptée ce mardi par le Conseil des ministres, avant qu’elle soit soumise mercredi au Congrès des députés pour approbation, comme l’exige la Constitution espagnole.

Le gouvernement espagnol a approuvé mardi dernier un décret-royal portant des mesures visant à atténuer l’impact socio-économique de la crise sanitaire provoquée par l’épidémie du nouveau coronavirus, et ce pour un budget pouvant aller jusqu’à 200 milliards d’euros.

L’Espagne est placée depuis le 15 mars en état d’alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l’expansion du nouveau coronavirus.