« Cœur Blanc » est une exposition organisée dans un contexte de confinement et de crise sanitaire mondiale. Elle est d’abord virtuelle sur www.e-taqafa.ma avant de devenir réelle à l’Espace Rivages », a indiqué la Fondation dans un communiqué, précisant que l’ouverture de l’exposition sera le jeudi 21 mai à 21h.

Abdelkhalek Belfquih, artiste maroco-français, est titulaire d’un diplôme d’artiste médiateur culturel puis d’une licence professionnelle en activités artistiques et culturelles et des études de l’histoire de l’art de l’université Via Domitia de Perpignan, en France, a fait savoir la même source.

Son approche artistique suit un cheminement entre la calligraphie, la peinture et la poésie qu’il nomme Callipainting, a poursuivi la Fondation, ajoutant que les créations de cet artiste constituent un « fait pictural en formes et en couleurs pour une intention bien définie : transmettre un message de Paix ».

Imprégné de ses voyages au Sahara marocain, en Malaisie, en Indonésie, en Europe… il crée suivant ses « convictions du droit à l’expression » et sa démarche est « multiple et sincère », selon le communiqué.