L’indice FTSE-100 prenait ainsi 66,28 points à 5.807,82 points, alors que le marché britannique se reprenait au lendemain d’une journée difficile marquée par une chute de 2,75% en raison notamment d’un regain de tension entre les Etats-Unis et la Chine.

Le marché était tiré vers le haut en outre par la hausse de la Bourse de New York qui a profité entre autres d’une progression des prix du pétrole.

En Chine, la production industrielle a connu un rebond en avril à +3,9% sur un an tandis que les ventes de détail ont poursuivi leur repli à -7,5% mais ont limité la casse par rapport au mois précédent.

Aux valeurs, BP prenait 1% à 299,40 pence et Royal Dutch Shell (action « B ») 1,87% à 1.180,09 pence.

William Hill progressait de 6,02% à 113,18 pence et National Express grimpait de 5,87% à 192,90 pence.

Quant au groupe postal Royal Mail, il baissait de 0,25% à 161,95 pence.