« Nous tentons actuellement de gérer une situation de crise tout à fait inhabituelle et grave pour l’aéroport », a déclaré le directeur général de l’aéroport de Copenhague, Thomas Woldby, dans un communiqué publié mardi matin.

« Il s’agit d’une situation grave, et nous pourrions arriver à un point où nous devrons effectuer des coupes si importantes que cela endommagera de manière permanente les infrastructures critiques », a-t-il poursuivi.

Le trafic passagers a déjà baissé de 70% ces derniers jours et devrait encore chuter dans les prochains jours et semaines à mesure que la pandémie s’aggrave, a-t-on indiqué.

Pour l’instant, a expliqué le même responsable, la priorité est de gérer les avions entrants transportant des citoyens danois qui ont répondu à l’appel du gouvernement de revenir de l’étranger et de gérer les nouvelles restrictions frontalières.

L’aéroport a mis hors service deux de ses trois pistes et utilise cet espace pour offrir un parking pour des avions que les compagnies aériennes ont mis hors service en raison de la crise.

Outre ses 1 500 employés, une forte proportion des 22 000 à 23 000 personnes employées dans les magasins, restaurants, bars et cafés de l’aéroport sont également susceptibles d’être renvoyées chez elles.

« Beaucoup de ces magasins et restaurants fermeront temporairement au cours des prochains jours », a fait observer la direction de l’aéroport, avec seulement quelques-uns invités à rester ouverts pour offrir aux passagers un service minimum.

En plus des réductions de personnel, l’aéroport a suspendu la plupart des investissements prévus, réduisant ainsi les dépenses jusqu’à 700 millions de couronnes (104 millions de dollars).

Woldby s’est félicité des actions du gouvernement du Danemark et des syndicats pour conclure un accord facilitant le renvoi des employés des entreprises sans les licencier.

« Nous saluons la solution présentée par le gouvernement et les acteurs du marché du travail concernant la compensation salariale des salariés », a-t-il souligné, une décision qui « nous permet de naviguer dans la situation en adoptant une vision à plus long terme et en faisant un effort dévoué pour éviter les licenciements, alors que la crise persiste. »

Avec 91 magasins et 46 restaurants au total, l’aéroport de Copenhague gère ce qui est généralement considéré comme le plus grand centre commercial du Danemark et joue un rôle important dans l’économie du pays.

Selon des données de Copenhagen Economics, l’industrie aéronautique contribue jusqu’à 100 millions de couronnes à la création annuelle de richesse au Danemark, dont 30 milliards en effets directs ou indirects de l’aéroport.