Académie Mohammed VI, Centre de formation du Fus, École de football de l’AS. FAR, oui là on peut parler de véritables centres de formation footballistique professionnelle. Mais qu’en est-il des autres clubs nationaux, pourquoi la jeunesse marocaine, férue du football, peinent encore à bénéficier d’une réelle offre de formules sports-études.

Les parents déboursent des sommes faramineuses pour inscrire leurs enfants dans des académies étrangères ou autres à but lucratif, et les moins aisés ne peuvent même plus jouer dans les espaces publics au vu de leur rareté.

À quand les clubs de football se mettront à niveau pour répondre à ce besoin pressant de former professionnellement la relève du football national ? La Fédération débourse des budgets colossaux aux clubs et les dirigeants de ces clubs sont aux abonnés absents.

Hassan Benabicha, l’ancien international et actuel entraîneur du Rapide Club d’Oued-Zem a suivi de près le projet de Formation de la fédération, il nous en livre les dessous.