Seule l’observation effective du croissant lunaire prévaut au Royaume, note le ministère, qui souligne que les prévisions calculées ne sont pas définitives, invitant à cet égard les médias à attendre la publication de son communiqué via l’Agence marocaine de presse (MAP).

Le ministère a insisté que « toute anticipation, même si sa teneur correspond à l’annonce, est considérée comme fausse information », ajoutant que «malheureusement, cinq supports médiatiques avaient commis cette erreur lors de l’observation du croissant lunaire du mois de ramadan, et avaient évoqué un soi-disant « communiqué » du ministère trente minutes avant sa publication ».

Plus tôt dans le journée, le ministère avaient invité les magistrats et les délégués du ministère à l’informer de l’observation ou non du croissant lunaire en contactant ce département ministériel aux numéros de téléphone suivants: (0537.76.11.45), (0537.76.09.32), (0537.76.05.49) et (0537.76.89.54) ou au numéro de fax (0537.76.17.21), a précisé le ministère dans un communiqué.