La liste des pays choisis par l’UE, qui sera évaluée toutes les deux semaines, a été élaborée sur la base de critères liés notamment à l’évolution de la pandémie, à la gestion des mesures de précaution sanitaire et pour des considérations économiques, précise-t-on de même source.

Parmi les pays retenus on compte également la Tunisie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Chine, sous réserve de l’application de la réciprocité.