Ces aides s’inscrivent dans le cadre du mécanisme pour une transition juste qui fait partie du plan d’investissement du pacte vert pour l’Europe, précise la Commission dans un communiqué.

Ledit mécanisme mobilisera au moins 100 milliards d’euros d’investissements afin d’apporter un soutien supplémentaire ciblé aux régions les plus touchées par la transition vers une économie neutre pour le climat, mais moins à même de relever le défi que cela représente, selon la même source.

« Nous poursuivons nos travaux de mise en œuvre du pacte vert pour l’Europe. Le changement climatique reste une réalité et il est tout aussi urgent qu’avant de le combattre. La Commission soutient résolument les États membres pour garantir une transition juste dans toutes les régions de l’Union européenne », a souligné Elisa Ferreira, commissaire européenne à la cohésion et aux réformes, citée dans le communiqué.

Ce soutien, ajoute-t-elle, contribuera à l’établissement des plans de transition au niveau des Etats membres et permettra à ces derniers de bénéficier du mécanisme pour une transition juste, « afin que la transition vers l’économie verte se fasse d’une manière équitable, sans laisser personne de côté ».

Par ailleurs, la Commission européenne relève qu’elle apportera une expertise sur mesure aux autorités nationales et régionales afin de les aider, notamment à évaluer l’incidence sociale, économique et environnementale de la transition, et définir dans les grandes lignes le processus de transition jusqu’en 2030; à instaurer un dialogue entre les parties prenantes telles que les citoyens, les entreprises et la société civile, ainsi qu’à déterminer les mesures à prendre pour réussir une transition juste.