Ce contrat porte sur l’acquisition de 550 millions de masques, 5,5 millions de tests rapides, 950 respirateurs et 11 millions de gants afin de pallier le manque d’équipements de protection dans le pays qui dénombre 3.434 morts.