L’entreprise sociale Mamiam et à l’image des acteurs du secteur de l’événementiel, a dû fermer les portes de son atelier culinaire le 16 mars 2020 et suspendre son service de traiteur fait-maison suite aux directives des autorités.

Cependant et pour répondre aux besoins des familles, la fondatrice du projet Siham Meftahi, accompagnée par l’incubateur Bidaya du groupe SOS pulse et en partenariat avec l’agence digitale «Cloudme» et «Freshtodelivery» a mis en place une solution innovante pour couvrir les besoins des Mamas du programme Mamiam ainsi que ceux d’autres mamans d’organismes différents qui souffrent de cette crise.

Il s’agit en effet d’une plateforme de prévente et de collecte de dons .  En passant sa commande sur le site  www.mamiam.co.ma, 50 % du prix des achats est dédié aux femmes pour subvenir à leurs besoins pendant cette période difficile. Les produits commandés sont ainsi préparés par ces mamans, et seront livrés après la fin du confinement.

«Mamiam n’est pas juste un traiteur ou une marque parmi les autres, c’est une manière de montrer qu’à travers nos choix de consommation, on peut agir pour un impact positif, et contribuer à changer des vies. Aujourd’hui, on est tous mis à épreuve, et c’est pour cela que nous devons faire preuve d’un plus fort engagement», explique Siham Meftahi, fondatrice de Mamiam,  faisant appel à la générosité et au soutien de chacun pour assurer un minimum de revenus et continuer à soutenir des mamans, pendant cette période.