Elle a été aussi l’occasion de traiter des meilleurs moyens permettant d’accélérer la mise en œuvre de la Coalition pour l’accès à l’énergie durable, initiative créée conjointement par le Maroc et l’Éthiopie à l’occasion du sommet Action Climat de l’ONU, tenu le 23 septembre 2019 à New York, avec pour objet d’assurer un accès à l’énergie à 100 % dans les Pays les moins avancés et autres pays en développement d’ici 2030, indique mercredi un communiqué du ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement. Ces discussions qui s’inscrivent dans le cadre du renforcement du partenariat énergétique entre le Royaume du Maroc et la République démocratique populaire d’Éthiopie, ont porté essentiellement sur l’approche méthodologique à mettre en œuvre pour développer les activités de cette coalition permettant de transférer le savoir-faire et de partager les meilleures pratiques entre les bénéficiaires.

En outre, elles ont concerné les aspects liés à la gouvernance, la structure organisationnelle, le budget et les échéances, à court terme, pour le lancement effectif de cette coalition ainsi que la mise en œuvre de ses programmes.

Par ailleurs, les deux ministres ont évoqué le rôle des organismes internationaux dans le développement du partenariat d’intérêt commun, notamment l’Agence internationale des énergies renouvelables, pour travailler en synergie et soutenir le Maroc et l’Éthiopie dans les différents projets et initiatives au niveau régional et continental, en particulier cette coalition.

Les deux parties ont également proposé d’organiser des réunions prochaines incluant le Malawi qui est coordonnateur mondial pour les PMA afin de discuter des modalités de mise en œuvre du Secrétariat de la coalition et de l’Advisory Board, en vue de procéder dans les mois à venir à la tenue de la première réunion de l’Advisory Board virtuellement et à la préparation d’un événement de lancement de la coalition pour le premier semestre de 2021.

Au terme de cette réunion, MM. Rabbah et Bekele ont convenu de poursuivre leurs échanges et les concertations après la stabilisation de la situation sanitaire mondiale imposée par la pandémie Covid-19, afin de finaliser et de mettre en œuvre la feuille de route de cette coalition.