Les recettes touristiques de l’Espagne ont atteint 52,36 milliards d’euros à fin juillet dernier, en hausse de 3,3% par rapport à la même période de 2018, indique lundi l’Institut national de la statistique (INE).
Ainsi, quelque 48,1 millions de touristes internationaux ont visité le pays ibérique au cours des sept premiers mois de 2019, en progression de 1,9% sur un an, ressort-il des données de l’INE.
Les britanniques ont maintenu leur position en tête des touristes étrangers qui se sont rendus en Espagne durant cette période, avec 10,4 millions de visiteurs, suivis des Allemands avec 6,5 millions et des Français avec 6,1 millions de touristes.

Sur le seul mois de juillet, le pays ibérique a accueilli 9,9 millions de visiteurs internationaux, en baisse de 1,3%, en glissement annuel. Ces touristes ont dépensé 11,98 milliards d’euros, en hausse de 2% sur un an, précise la même source, relevant que la dépense moyenne par touriste s’est établie à 1.212 euros (+3,4%).

Par région, la Catalogne est la destination espagnole la plus prisée des touristes étrangers avec près de 11,3 millions de visiteurs, soit 1,5% de plus qu’à fin juillet 2018, suivie des îles Baléares avec près de 7,9 millions (+0,2%) et des îles Canaries avec plus de 7,6 millions de touristes (-3,5%).

La secrétaire d’État espagnole de Tourisme en fonction, Isabel Oliver, a souligné que ces chiffres « positifs », notamment ceux relatifs aux recettes touristiques, confirment la « solidité de la destination Espagne et sa capacité à attirer des visiteurs dans un contexte mondial de plus en plus concurrentiel », indique un communiqué du ministère de l’Industrie, du commerce et du tourisme.