L’élaboration de ce guide s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des mesures prises par les autorités publiques pour faire face à la pandémie de coronavirus (Covid-19) et conformément à la circulaire du ministre de l’Économie et des Finances et de la Réforme administrative n°04/2020 du 22 mai 2020, relative aux procédures et mesures de reprise du travail dans les établissements publics, indique le ministère.

Les procédures stipulées dans ce guide, téléchargeable sur le site Internet du ministère, visent à assurer la protection des fonctionnaires, employés et usagers des différents départements et établissements sous tutelle du Ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, aux niveaux central, régional et local et des organismes opérant dans les domaines de la culture, de la jeunesse, du sport et de la communication.

Ce guide a été élaboré, en concertation avec les partenaires professionnels publics et privés, notamment la Fondation Nationale des Musées, la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, le Théâtre National Mohammed V, les Archives du Maroc, la Fédération des Industries Culturelles et Créatives, la Société Marocaine d’ingénierie Touristique, et l’Institut Marocain de Normalisation, précise le ministère.

Destiné aux gestionnaires publics et privés du secteur culturel et au grand public, le guide détaille les bonnes pratiques à mettre en place dans les différents établissements et activités culturels, notamment les monuments historiques, les sites archéologiques, les musées publics et privés, les centres d’interprétation du patrimoine, les bibliothèques et médiathèques publiques et privées, les espaces de spectacle ouverts ou fermés (théâtre, musique, danse, festivals, arts de la rue, cirque), les espaces d’exposition et galeries d’art publics et privés, les conservatoires de musiques et de danse, les institutions privées d’enseignement artistique et l’événementiel.

Le Ministère rappelle, par ailleurs, que la reprise des activités doit se faire progressivement dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, ainsi que selon le calendrier déterminé par les autorités compétentes.