Les œuvres marocaines choisies par l’institut qatari comprennent une série de Hicham Lasri, deux longs métrages de Yassine Qnia et Yasmine Benkirane et trois documentaires de Ismaël Ferroukhi, Mohamed El Aboudi et Meryem Bakir, selon un communiqué de  »Doha Film Institute ».

Le nombre des projets sélectionnés pour bénéficier des bourses a atteint, pour la première fois, 42 œuvres cinématographiques, précise le communiqué, ajoutant que parmi les œuvres choisies, 35 sont issues de pays arabes.
Les bourses au titre de l’automne de l’année 2019 concernent les longs et courts métrages et les films documentaires, les séries et des films expérimentaux.
Le programme de subvention d’automne couvre des projets allant de la phase de développement à celle post-production, ajoute le communiqué.